fbpx

Tout le monde connaît le lait, il est même inconcevable de le remplacer pour certains d’entre nous.
Nous entendons de plus en plus que le lait est dangereux pour la santé, tandis que les médias semblent affirmer le contraire.
mais qu’en est-il vraiment ? 
Analysons ensemble cette question au travers de certains points.

  • Description du lait et des produits laitiers
  • Modes de consommation courants & conséquences
  • Idées reçues
  • Avantages & Inconvénients des produits laitiers
  • Quel comportement adopter envers les produits laitiers

 

Description brève du lait et des produits laitiers

Le lait est un liquide bien connu de la plupart d’entre nous.
De couleur blanche, il constitue la base de bon nombre de boissons de consommation courante. Provenant généralement de la vache, de la brebis ou de la chèvre et autres mammifères, le lait est utilisé pour fabriquer des produits laitiers en tout genre : Fromages, crèmes, beurres, yaourts…

Ils sont souvent prisés par le consommateur de notre société pour leurs intérêts gustatifs, leur teneur en protéine de bonne qualité et leur calcium.

 

Mode de consommation courants & conséquences

« Au moins 3 produits laitiers par jour pour être en bonne santé »
Nous avons tous lu ou entendu ce genre de messages véhiculés par la presse et la publicité, mettant en avant des atouts santé imputés à une consommation forte et régulière de produits laitiers.

De ce fait, le citoyen soucieux de prendre soin de sa santé consomme régulièrement des produits laitiers.
Mais en quoi les produits laitiers contribuent-ils à nous rendre en bonne santé ? Pourquoi 3 par jour ?
« Les produits laitiers contiennent des protéines de bonne qualité et apportent une grande quantité de calcium pour des os solides et en bonne santé »

Très bien, considérons cela comme une explication rationnelle.
Il n’est pas étonnant que l’industrie des produits laitiers se porte à merveille

Mais n’y a-t-il pas des effets indésirables sur le long terme ?
La publicité ne met pas en garde sur d’éventuelles contre indications, logique, il ne faut pas oublier que l’industrie du produit laitier est un business avant tout.

Ainsi, le consommateur convaincu ne cherchera pas spécialement à comprendre le mécanisme et consommera ses 3 produits laitiers par jour minimum pour prendre soin de sa santé.

Qu’en est-il réellement ?

Idées reçues

 

  • Le lait est une source importante de calcium : Vrai
  • Le lait contient des protéines de bonne qualité : Vrai
  • Les Yaourt sont bons pour la flore bactérienne intestinale : Faux
  • Les Yaourt rendent la peau douce et éclatante : Faux
  • Il faut consommer au moins 3 laitages par jour : Faux
  • Le lait contribue à la bonne santé osseuse : Vrai & Faux
  • Le lait contribue à prévenir l’ostéoporose : Faux
  • Le lait de vache est moins bon que le lait de chèvre ou de brebis : Vrai
  • Le lait peut provoquer des problèmes intestinaux : Vrai
  • Le lait peut provoquer le déclenchement de certaines maladies intestinales : Vrai

 

 

Avantages & inconvénients du lait et des produits laitiers

 

Avantages : Les matières grasses du lait apportent une bonne quantité de Vitamine A, B1/B2/B12 ce qui en fait une source non négligeable

La protéine du lait est de très bonne qualité nutritionnelle, elle apporte une très bonne quantité d’acides aminés essentiels pour l’organisme
Les produits laitiers issus de la brebis et de la chèvre sont de qualité nutritionnelle plus intéressante et plus rassasiante que ceux issus de la vache.

 

Inconvénients : Le calcium contenu dans le lait et dans la plupart des sources d’origine animale est absorbé à hauteur de 30-35%, ce qui est relativement faible comparé au calcium contenu dans les sources végétales (50-75%)
Le lait n’est pas la solution contre l’ostéoporose

Il est largement démontré que pour lutter contre l’ostéoporose, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière sont les solutions les plus adaptées.
La mise en mouvement et la transpiration agissent en synergie sur les hormones du système osseux.
Plus il y a de calcium animal dans l’organisme, moins il est absorbé, ainsi, augmenter ses apports en calcium animal n’augmente pas la quantité apporté à l’os, bien au contraire.
En effet, le lait, la plupart des aliments d’origine animale et les céréales sont acidifiants, l’acidité fait fuir les ions calcium par les urines.
Ainsi une diminution de l’acide dans les urines aide à la préservation de la masse minérale osseuse et sa calcification.
Les laitages issus de la vache sont majoritairement néfastes pour l’homme.
Ils contiennent trop de calcium et trop de facteurs de croissance influençant les cellules et les tissus.
Autrement dit, le potentiel de facteurs de croissance du lait est tellement élevé, qu’il influencera le développement de toutes les cellules. Bonne nouvelle ? Cette croissance augmente le risque de maladies incapacitantes et implique également la croissance des cellules cancéreuses. Ce n’est donc pas une si bonne nouvelle…
Les laitages peuvent provoquer à terme une inflammation du tube digestif en provoquant des déficits immunitaires au niveau du système intestinal et ouvre le chemin de certaines maladies comme la maladie de Crohn ou la rectocolite. Mais aussi la polyarthrite, la spondylarthrite, la fatigue et la somnolence chronique…
Les produits laitiers consommés en abondance vont générer un excès de calcium, celui-ci engendre une gêne de l’absorption du fer.

Les acides gras issus du lait sont généralement des acides gras saturés (Comme la viande), ils sont responsables souvent de l’augmentation de l’acné.

De nombreuses études épidémiologiques ont démontré un lien entre forte consommation d’acides gras saturés d’origine animale et cancer du côlon et du rectum.
Plus le taux d’acides gras saturés est grand, plus grand est le taux de cholestérol sanguin, plus grand est le taux de cholestérol sanguin, plus le risque de maladie coronarienne (obstruction des artères du cœur) ou cancéreuse est élevée.

Le cholestérol reste néanmoins nécessaire à la fabrication des hormones sexuelles et à la création de la vitamine D (Influencée par les rayons solaires)
L’intolérance au lactose est liée héréditairement.
Lorsque la muqueuse intestinale possède un défaut de lactase (L’enzyme permettant de digérer le lactose), le lactose n’est pas dégradé correctement, il se retrouve alors fermenté par la flore bactérienne intestinale du colon et provoque des troubles notables de digestion. (Ballonnements, gaz, crampes)

 

Conclusion : Quel comportement adopter envers les produits laitiers ?

 

Vous l’aurez très certainement remarqué, la liste des avantages est bien maigre comparée à celle des inconvénients.
On peut difficilement contredire le fait que les études sur la consommation de produits laitiers poussent à faire croire qu’elle est néfaste pour la santé de l’homme, surtout si la source est issue de la vache.

Doit-on cependant bannir le lait et les produits laitiers de son alimentation ?

Sauf en cas d’une sévère intolérance, ou d’allergies, il n’est pas nécessaire de bannir le lait de son alimentation.

En effet, rares sont les aliments totalement néfastes pour l’homme, il s’agit plutôt du dosage qui sera néfaste ou non.

Le professeur Henri Joyeux disait : « Il n’existe pas d’aliments toxiques, il n’y a que des doses toxiques. »

La consommation de 1 voire 2 laitages par jour n’est relativement pas néfaste sur le long terme, et permet de bénéficier des avantages (Vitamine A et B, protéine de bonne qualité) sans trop être impacté par les effets délétères (Excès potentiel de sodium dans les fromages,  graisses saturées, facteurs de croissance, troubles intestinaux, vecteurs de maladie)

 

Réfléchissez à deux fois avant de croire aveuglément aux messages que la publicité essaye de vous transmettre, n’oubliez pas que l’industrie des produits laitiers est un business et malheureusement tout le monde ne possède pas les mêmes valeurs ou la même éthique que vous.

Malgré que cette dernière pousse indirectement à la surconsommation, il ne faut pas cependant tomber dans l’extrême opposé et s’interdire quelques laitages si le cœur vous en dit, tant que l’apport est mesuré.

Mais ne tombez pas dans le piège de croire que les yaourts vous rendront la peau douce, belle, soyeuse et vous empêcheront de vieillir.

Cet article nous a coûté bien du café et de la concentration pour le produire !

Mais c'est toujours avec un plaisir non dissimulé que nous vous partageons toutes nos astuces pour devenir meilleur.

Aidez nous à nous développer : - Partagez cet article sur facebook et à votre entourage - Suivez nous sur les réseaux sociaux

N'hésitez pas à nous contacter, nous serions très heureux de partager et d'échanger avec vous.

     

Si cet article vous a été utile, faites le nous savoir en appuyant sur "J'aime"

Partagez, cela compte énormément pour nous !
RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://innerboost.fr/lelaitbonoumauvais/
Twitter
Instagram